Bienvenue sur le site des producteurs de luzerne

Culture luzerne est un nouveau site d'information destiné aux producteurs de luzerne.


Culture d?associations luzerne/graminées

Résultats de l'étude sur la culture de luzerne et de graminées, menée avec l'INRA de Lusignan et la Chambre d'Agriculture de la Marne.

 

 

 

Cultiver en association de la luzerne et une graminée semble présenter de nombreux avantages tant sur le plan de l’occupation des sols que de la production et de la qualité du fourrage récolté. La luzerne est cultivée dans toute la France soit pour être paturée ou pour produire du foin, soit pour être déshydratée dans les régions disposant d’usines de déshydratation. Ces associations pourraient convenir pour ces différentes valorisations.

Les premiers résultats de l’essai présenté ci-dessous sont issus de la culture de 7 associations de luzerne et de graminées permettant de comparer le comportement de chacune des graminées vis-à-vis de la luzerne mais aussi des adventices. La réduction attendue du développement des adventices est d’autant plus intéressante qu’il est de plus en plus difficile de trouver des solutions de désherbage pour la production de fourrage.


Parmi les diverses prairies à flores complexes pouvant exister, les cultures d’association entre légumineuses et graminées présentent des caractéristiques intéressantes car elles combinent des fonctionnements végétaux différents et complémentaires en termes de croissance, d’occupation des sols, de production et de qualité (Mooso D. et Wedin, 1990). Les intérêts agronomiques des légumineuses, notamment relatifs à l’absence de fertilisation azotée, sont à reconsidérer largement dans les rotations entre cultures.

- La réduction drastique du nombre de produits désherbants homologués sur luzerne nécessite de chercher des solutions alternatives du côté des techniques culturales. Dans cette perspective, les cultures d’associations pourraient permettre, grâce à une meilleure occupation des sols, de lutter contre les adventices.

- Peu de données existent sur la qualité de telles associations et il est nécessaire de mesurer l’intérêt nutritionnel de ces couverts pour les animaux.

Il est aussi important de savoir si l’utilisation de graminées en association avec de la luzerne permet d’allonger la période de production de l’usine de déshydratation ainsi que la pérennité des cultures (Sleugh B. et al, 2000).

Ces associations luzernes – graminées sont actuellement peu utilisées en déshydratation car leurs implantations sont délicates et l’équilibre entre les deux composants n’est pas facile à trouver. C’est pourquoi il est utile de réaliser des expérimentations avec plusieurs types de graminées afin de comprendre les conditions de réussite des implantations ainsi que d’évaluer le rythme de coupe permettant d’optimiser la production des deux cultures et la qualité des fourrages.

 

Cet article téléchargeable en pièce jointe a été présenté lors des journées de printemps de l'AFPF.

document pdf Voir le fichier pdf

contact - mentions légales
Réalisé avec la participation financière
du Ministère de l'Agriculture et de la Pêche
Ministère de l'agriculture et de la pêche