Bienvenue sur le site des producteurs de luzerne

Culture luzerne est un nouveau site d'information destiné aux producteurs de luzerne.


Les rongeurs nuisibles

Les campagnols sont les rongeurs nuisibles les plus fréquemment rencontrés dans les champs de luzerne.

Le plus fréquent : le campagnol des champs

Ce petit rongeur, au pelage gris brun et plus clair sur la partie ventrale, mesure 9 à 12 cm. Il est très actif sur les luzernes mais aussi les jachères, les bords de chemin et les talus. Il est particulièrement adapté aux terres fréquemment travaillées, ce qui est loin d'être le cas pour d'autres espèces de campagnol.

Des dégâts surtout sur les parties aériennes des luzernes

C'est avant tout un herbivore qui broute les parties aériennes des plantes, pour une consommation journalière en matière verte égale à environ 2 fois son poids. Ses galeries souterraines peuvent aussi détruire les plantes. Le dépérissement des plantes contribue à l'apparition d'adventices et donc au salissement des parcelles. Les dégâts sont difficilement prévisibles. Les capacités de pullulation de ce rongeur sont parfois telles que les prédateurs (belette, hermine, renard, rapaces) ne peuvent limiter suffisamment les populations. 

Méthodes de lutte intégrées

Le travail du sol par labour limite les populations en détruisant les nids. Les prédateurs (belette, hermine, renard, rapaces) peuvent limiter les populations en temps normal. Certains agriculteurs favorisent la destruction des campagnols par les rapaces en disposant des perchoirs dans les champs. Cependant, ces techniques sont très rapidement insuffisantes en cas de pullulation. La lutte chimique est à ce jour impossible et interdite depuis le retrait du marché de la Chloraphacinone. 

 

A proximité d'habitat non cultivé, le campagnol terrestre

A contrario du campagnol des champs, le campagnol terrestre consomme essentiellement les parties souterraines des plantes. Lors de la formation des galeries, il rejette la terre en surface. De plus, il attaque les parcelles proches des zones non travaillées où il se réfugie en permanence. Cette espèce est plus grosse que la précédente (12 à 16 cm de long).

La lutte contre le campagnol terrestre relève uniquement de la lutte obligatoire et collective, organisée par les Groupements de Défense. La seule matière active utilisée est la bromadiolone. Elle ne peut être délivrée qu'aux Groupements de Défense et ne peut être utilisée que par ces groupements.


contact - mentions légales
Réalisé avec la participation financière
du Ministère de l'Agriculture et de la Pêche
Ministère de l'agriculture et de la pêche