Bienvenue sur le site des producteurs de luzerne

Culture luzerne est un nouveau site d'information destiné aux producteurs de luzerne.


Comparaison des techniques d'implantation

Le choix de la technique de semis utilisés est un moyen de maîtrise des adventices

 

 

Actuellement, en région Champagne-Ardenne, les semis de luzerne sont réalisés derrière labour pour 53%, en semis simplifié pour 23% et en semis direct pour 13%. Les rendements en première année de production sont de 13,3 t de MS /Ha avec labour et avec semis simplifié et 12,86 t avec semis direct (Source : enquête 2007 Coop de France déshydratation en cours de publication).

Labour, semis simplifié, semis direct, le choix de l'itinéraire a des conséquences sur l'implantation de la luzerne et donc sur l’apparition d’adventices et sur le rendement.

Ces informations sont issues principalement des observations de terrain, d'enquêtes ou d'études réalisées dans la région Champagne-Ardenne. Ce document est un élément d'aide à la décision. Il a été rédigé par la Chambre d'agriculture de la Marne.

Il est avant tout nécessaire de rappeler que pour un semis d'été de luzerne les conditions reconnues pour sa réussite sont un semis précoce (avant le 20 juillet), un précédent laissant une certaine humidité du sol (escourgeon, orge d’hiver), une bonne gestion des pailles et sauvegarde de la structure. Toutes choses égales par ailleurs, il est alors possible de comparer différents itinéraires de préparation et de semis de la luzerne.

 

4 itinéraires sont comparés :

Itinéraire 1 – Labour-herse croskill croskillette-croskill poussé nilvelsem semoir Ou labour-croskill poussé herse rotative rouleaux adaptés semoir

Itinéraire 2 - Déchaumage roulage-croskill poussé herse rotative rouleaux adaptés semoir Ou Déchaumage roulage -semoir rapide

Itinéraire 3 - Semis direct disque ouvreur

Itinéraire 3 bis – Semis direct soc ouvreur

 

Quel que soit l'itinéraire retenu, la réussite du semis est d'autant plus nécessaire que nous ne disposons actuellement pas de désherbant anti-dicotylédones en période de repos végétatif. Les luzernes devront donc être désherbées chimiquement en août ou septembre pour obtenir des parcelles propres à l'entrée de l'hiver.

 Le document ci dessous vous présente les résultats de ce comparatif.

 Tableau de synthèse (+++ itinéraire améliorant, - - - itinéraire détériorant)

Itinéraire 1

Labour-herse croskill

croskillette-semoir

Itinéraire 2

Déchaumeur roulage semoir

Itinéraire 3

Semis direct disque ouvreur

Itinéraire 4

Semis direct soc ouvreur

Adventices

++

++

+++

Repousses d'orge

(moins de repousses)

Repousses de colza

(moins de repousse ou levées groupées)

Vivaces (moins de vivaces)

--

-

Repousses d'orge et colza

(plus de repousses)

Vivaces (multiplication du chiendent si déchaumeur à disque)

--

--

---

Repousses d'orge de printemps

Vivaces

Adventices développées sur le précédent (chimique?)

--

--

---

Repousses d'orge de printemps

Vivaces

Adventices développées sur le précédent (chimique?)

Parasitisme

++

++

+

+ou -

Campagnols (destruction des nids situés dans l’horizon labouré)

Sitones (absence de résidus)

Rhizoctone Violet

Limaces

(création de cavités par le labour)

--

-

-

+

Campagnols

Sitones

Rhizoctone Violet

Limaces (assèche les résidus en terre humide)

---

---

-

-

Campagnols

Sitones

Rhizoctone Violet

Limaces suivant les régions et la pluviométrie

---

---

-

-

Campagnols

Sitones

Rhizoctone Violet

Limaces suivant les régions et la pluviométrie

Structure du sol

+++

+

++

Lit de semence

Contraintes liées aux pailles (éparpilleur obligatoire)

Contact sol graine, importance de réappuyer

si

++

-

++

Bonne structure au départ

Lit de semence

Pailles : éparpilleur obligatoire, faucher bas donc réduire la vitesse de récolte.

Contact sol graine (importance de la qualité déchaumage : terre fine – peu de mottes)

Si

+

-

++

Bonne structure au départ

Lit de semence

Pailles et menues pailles (retrait quasiment obligatoire des pailles) .

Contact sol graine (mais pas derrière blé)

Si

 

++

+

+++

Bonne structure au départ

Lit de semence

Pailles moins contrai-gnantes (chasse les résidus de paille devant le soc) éparpilleur obligatoire.

Contact sol graine

Tableau de synthèse (suite) (+++ itinéraire améliorant, --- itinéraire détériorant)

Itinéraire 1

Labour-herse croskil

croskillette-semoir

Itinéraire 2

Déchaumeur roulage semoir

Itinéraire 3

Semis direct disque ouvreur

Itinéraire 4

Semis direct soc ouvreur

Structure du sol (suite)

-

---

Si mal resserré (sol sec et creux)

Battance, érosion (sol affiné, pente, orage)

+

-

Battance

Érosion

--

++

État du sol autour et sous la graine (ligne de semis profil en « V », structure refermée autour du « V »)

Battance érosion

++

Battance érosion

Intérêt économique

-

---

+

++

Temps de travail

Coût énergétique

Pas de ralentissement du chantier de récolte

Productivité de la luzerne

+(+)

-

-

++

Temps de travail (suivant le nombre de déchaumages

Coût énergétique

Ralentissement de la récolte du précédent (fauchage ras)

Productivité de la luzerne

+(+)

++

+

-(-)

Temps de travail (enlèvement des pailles)

Coût énergétique

Pas de ralentissement du chantier de récolte

Productivité de la luzerne

++ Temps de travail

  
+ Coût énergétique (chasse les résidus de paille devant le soc)

+ Pas de ralentissement du chantier de récolte

Productivité de la luzerne

 

 

 

document pdf Voir le fichier pdf

contact - mentions légales
Réalisé avec la participation financière
du Ministère de l'Agriculture et de la Pêche
Ministère de l'agriculture et de la pêche